Le permis à moitié prix

Publié le par FREEBOAT

Pour faire suite à nos réflexions précédentes FREEBOAT propose à la Fédération de Pêche la mise en oeuvre progressive de nouvelles mesures. Ces mesures, favorables aux pêcheurs et à l'environnement,  seront défendues auprès des instances dans les mois qui suivent avec beaucoup de vigueur.

Groupe copainsLa première de ces mesures est la constitution d'un permis à moitié prix pour les adeptes du "No Kill". Il est en effet injuste que des pêcheurs qui ne prélèvent pas de poissons dans les zones aquatiques, payent le prix fort. La Fédération n'ayant pas de dépenses de ré-empoissonnement vis à vis de cette catégorie, il apparait équitable de lui faire payer une participation financière moindre.

D'autre part, la période économique difficile et durable que nous traverssons doit amener tous les acteurs de la société à repenser l'ensemble du système. Permettre à des pêcheurs de poursuivre leur loisir à moindre coût, serait un signal intelligent et responsable de la part des dirigeants de la Fédération, qui ne peut que développer ce loisir famillial trés populaire. Nous vous informerons de l'évolution de nos propositions.

Publié dans Animations Pêche

Commenter cet article

FREEBOAT 14/04/2013 18:04


bonjour Joel,


Votre histoire n'est malheureusement pas isolée et nous comprenons parfaitement votre point de vue. C'est d'autant plus curieux que les saumons ne remonteront pas une rivière qu'ils ne
connaissent pas. Seuls ceux qui seraient nés en amont et qui auraient descendu le cours d'eau dans leur jeunesse, seraientt capables de remonter. Pour vous aider et faire connaitre votre problème
au plus grand nombre, nous mettons un lien direct sur le blog. C'est en unissant les forces du plus grand nombre, que nous pourrons déplacer les montagnes : bon courage !

jojo 06/03/2013 19:11


bonjour


Je suis tout a fait d'accord avec votre analyse, je suis pêcheur de carpe donc adepte du " Nokil " et dans le Sud-Manche on veut suprimer deux lacs qui sont: le barrage de Vezins et La
Roche-qui-Boit pour sastisfaire les pêcheurs de saumon, qui pensent que le saumon serait suceptible de remonter en amont des barrages.Une catastrophe écologique et de biodiversité sur le ceptel
poissoneux que regorge ces deux barrages.Je ne voit pas pourquoi je payerais une carte de pêche pour des présidents qui ne respectent pas leurs societaires


Le blog de joel