Protéger la rivière

Publié le par FREEBOAT

Pour protéger efficacement la rivière, il faut d'abord la connaître. 

Mais connaître la rivière, ce n'est pas mémoriser ses paysages "immuables", situer ses accès secrets, ses berges accessibles et savoir où se cache le poisson, en se croyant seul au monde.

Cette vision uniquement basée sur l'expérience personnelle, était réaliste il y a cinquante ans, lorsque la rivière "appartenait" uniquement aux locaux, que le tableau semblait figé et que la législation était une vague contrainte dans l'esprit du citoyen.

   RaideurAujourd'hui, les paysages changent vite, le lit de la rivière et ses berges se transforment au quotidien, la législation évolue en permanence sur plusieurs niveaux, les visiteurs sont de plus en plus nombreux et la rivière attire l'intérêt de nouveaux acteurs pas toujours soucieux des problèmes d'environnement.
La rivière est un être vivant, qui subit toutes les agressions d'une société humaine qui ne mesure pas toujours les conséquences de ses actions sur le terrain, totalement régentée par des technocrates qui veulent diriger le monde à distance, dans le confort de leurs bureaux.
La rivière n'est plus un lieu de vie réservé aux riverains, elle devient un lieu de loisirs pour les urbains qui ont perdus toutes les racines de leur culture rurale et toute notion d'environnement.

 

Connaître la rivière exige maintenant de veiller sur de nombreux domaines, de mémoriser une multitude de paramètres et de surveiller ces paramètres sur le long terme.
Eduquer les acteurs de la rivière, les faire participer et partager ces informations avec le plus grand nombre devient un impératif.
L'informatique et internet sont deux outils magnifiques pour mener à bien cette mission.

 

FREEBOAT  relève le défi avec l’appui actif de ses partenaires.
La numérisation de la rivière a commencée !

Commenter cet article